Ailes et Elle

Laisser parler son âme, qu'elle pleure ou qu'elle rit....

posté le 22-01-2015 à 13:16:54

Nos enfants

 

 

 

 Il fait froid, couvrez vous bien mes z'amis, et soyez prudents si vous prenez la route.

Tendresse

 

 

 

 

"Poème" Extrait du Prophète Khalil Gibran

Les Enfants

Et une femme qui tenait un bébé contre son sein dit, Parlez-nous des Enfants. Et il dit :
Vos enfants ne sont pas vos enfants.
Ils sont les fils et les filles de l'appel de la Vie à la Vie.

Ils viennent à travers vous mais non de vous.
Et bien qu'ils soient avec vous, ils ne sont pas à vous.
Vous pouvez leur donner votre amour, mais pas vos pensées.
Car ils ont leurs propres pensées.
Vous pouvez héberger leurs corps, mais pas leurs âmes.
Car leurs âmes résident dans la maison de demain que vous ne pouvez visiter, pas même dans vos rêves.
Vous pouvez vous efforcer d'être comme eux, mais ne cherchez pas à les faire à votre image.
Car la vie ne marche pas à reculons, ni ne s'attarde avec hier.
Vous êtes les arcs desquels vos enfants sont propulsés, tels des flèches vivantes.
L'Archer vise la cible sur le chemin de l'Infini, et Il vous tend de Sa puissance afin que Ses flèches volent vite et loin.
Que la tension que vous donnez par la main de l'Archer vise la joie.
Car de même qu'Il aime la flèche qui vole, Il aime également l'arc qui est stable. 

 

 

 
 

 
 

 

 

 


Commentaires

 

1. miou14  le 22-01-2015 à 13:58:20  (site)

Bonjour Titeflamme, ce texte donne à réfléchir, il est vrai que nous donnons à nos enfants beaucoup d'amour mais aussi cherchons de temps à autre à ce qu'ils pensent comme nous, cela m'est arrivé comme à beaucoup, mais en y réfléchissant ils ont droit à leurs propres pensées, aidons les , soutenons les, mais laissons les vivre.
Bon aprés midi, je t'embrasse

2. christineb  le 22-01-2015 à 21:24:34  (site)

Toi aussi, reste au chaud! Bon vendredi.

3. lapiecardie  le 22-01-2015 à 22:07:53  (site)

ces ventres ronds comme une exposition de peinture me dérangent.... mais il est vrai que je suis " une no kid" ....

4. ninadu44  le 23-01-2015 à 07:38:56  (site)

bonjour Co, comme ce texte est beau, on a tendance, moi en tout cas, a trop protégé nos enfants mais il faut les laisser libre, découvrir la vie à leur manière, j'ai toujours été super protectrice et c'est pas bien, mes deux derniers vont être des Tanguy, j'aimerais tant que l'ainée s'envole, je serais heureuse pour elle, le dernier est mineur donc pour l'instant ça va..j'ai adoré les photos des bidous ! douce journée et plein de biobisoussmiley_id176237

5. pouty88  le 23-01-2015 à 08:08:02  (site)

bonjour
marrantes ces photos de ventre tout rond !
oui ici c'est froid ,il tombe de la neige fondu après il fait soleil et ainsi de suite avec de la pluie ....
bonne journee
pouty

6. Anima  le 23-01-2015 à 20:20:41  (site)

Bonsoir Titeflamme,
J'aime beaucoup Kalilh Gibran, merci du partage. .merci aussi pour ces très belles photos.
Merci pour tes mots.
Belle soirée, gros bisous.

 
 
 
posté le 22-01-2015 à 09:32:34

Parole, parole....

 

 

 

 


Les mots ont le pouvoir de transformer des vies ou de les détruire. Chaque mot, évoque des sentiments différents. Les mots nous influencent, ils ont une propriété vibratoire. Ce n’est pas les mots en eux-mêmes qui ont de l’impact, mais bien la réaction émotionnelle derrière les mots.

Si par exemple je vous traite de « fainéant » – vous allez probablement réagir à mes propos en me lançant des insultes à votre tour.

Les mots sont des symboles qui activent des boutons poussoirs en nous, selon notre sensibilité émotionnelle. Différent mots peuvent éveiller différents maux.

L'énorme pouvoir des mots, réside dans le sens que les mots ont pour vous. Les mots déclenchent des concepts, des idées, des souvenirs, des situations, des circonstances, et sentiments qui sont liés à votre mémoire interne.

Il n'est pas une méthode plus puissante pour influencer les esprits des hommes et des femmes que le pouvoir des mots. Écrites ou orales, vous pouvez prendre une idée qui n'existait pas avant et ainsi créer une révolution qui changera la face de la terre.

Notre degré de bonheur ou de réussite dépendent des mots que l’on se dit ou que l’on s’est fait dire. Par exemple les mots positifs comme : « prospérité, amour, santé, gagnant, beau, bon, bien » ont tous une connotation positive.

Le pouvoir des mots est dans les paroles et les écrits. En disant tout haut ce que l’on désire, nous créons un puissant champ vibratoire qui va attirer les circonstances et les objets que l’on veut avoir si le désir derrière les mots est assez fort.

En verbalisant ce que l’on veut, nous extériorisons dans le courant vibratoire de l’univers, nos désirs les plus profonds. Bien que les mots soient influents autant sur nous que sur les autres, il ne faut pas oublier que la réaction dépend toujours du sujet qui reçoit ses mots.

Il est important aussi de dire et faire ce que l’on dit. Car seulement dire des mots, ne restent que des mots. Les mots peuvent nous motiver tel une petite claque dans le dos, mais faut bien mettre la main à la pâte par la suite.

Dans notre ère moderne on joue beaucoup sur les mots tels que meurtre ou assassinat - qui dans une guerre devient : dommage collatéral. On voit bien que cette guerre de mot, peut changer ou influencer la masse. Les mots ont un fort impact quand elles ont une grande connotation émotive.

Les mots ont un réel pouvoir. Il n’en tient qu’à vous d’en découvrir le sens profond. Comme on a vu, ils peuvent vous influencer vers le bien ou vers le moins bien. Libre à vous de bien choisir vos mots, et de bien vérifier leur connotation réelle.

Par les mots nous nous exprimons, nous créons des citations, des lettres, des écrits, des dictons. Les mots sont communications, ils nous communiquent nos états d’âmes, nos pensées intérieures. Les mots nous dictent la voie à suivre, nous encourage ou nous rabaisse.

Les mots nous informent ou nous désinforment. Il est vraiment fascinant de constater que dans notre ère de communication, les médias jouent le rôle de désinformation et d’aseptisation de la vérité au profit de la rectitude politique ou du « politically correct ».

 

 

 

 

Je me rends compte que les gens ne comprennent pas le sens réels de plusieurs mots car ils oublient, ou ils sont trop paresseux pour en comprendre le sens véritable. Il faut aller à la source des mots pour trouver leur origine,  leur essence. Le philosophe grec Platon disait d’ailleurs : « La perversion de la cité commence par la fraude des mots ».

Il faut choisir les bons mots. Il faut comprendre leur sens étymologique et sémantique. Les mots font du sens quand ils sont véridiques et qu’ils font leur preuve. Les mots sont pouvoir, mais encore faut-il qu’ils apportent le pouvoir intérieur de l’homme.

En employant des mots positifs, lumineux et réalistes nous contribuons à notre bien et aux biens des autres. Il y a les mots qui élèvent, qui éduquent, qui nourrissent et qui fortifient, et il y a les mots qui abattent et qui abaissent.

Nous sommes tous et chacun des êtres de lumière, et notre but est de contribuer à créer un monde qui vit dans l’harmonie, dans la coopération, dans la liberté d’expression personnelle et collective. Car s’exprimer est un droit divin, et la créativité est ce qui fait évoluer ce monde vers de nouveaux horizons, vers de nouvelles possibilités et potentialités humaines.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Commentaires

 

1. shantala  le 22-01-2015 à 09:43:27  (site)

Coucou, j'espère que tu vas bien.
Les mots, parfois plus meurtriers que des armes, mais toujours tres puissants. J'adore toujours tes "petits" textes et surtout tes belles images
Bonne journée et gros bisous
Shantalasmiley_id117175

2. calie  le 22-01-2015 à 10:23:08  (site)

Bonjour,
Les mots peuvent être gentils, doux, agréables...mais parfois cruels.
Je pense que nous avons tous été blessés par des mots.
Nous sommes allés au Canada au mois de juin, et nous avons eu un temps magnifique. Quelques jours avant notre arrivée, c'était encore enneigé.
Bonne journée
Bises

3. holly  le 22-01-2015 à 10:39:21  (site)

bonjour ma belle je te souhaite une bonne hibernation Sourire1 ici ce matin tout était geler et la rayon de soleil va -t-il rester ? je te souhaite une bonne journée bisous à toi.

4. fanfan76  le 22-01-2015 à 11:17:00  (site)

Bonjour Corinne, la communication est difficile, les mots comme tu le dis ne sont pas compris ou mal compris, je crois, malgré, avoir changé et faire plus attention à ce que je dis, il m'arrive encore d'être maladroite et de ne pas savoir ou mal, exprimer ce que je ressens ou ce que j'éprouve face aux mots des autres...
Je t'embrasse, Corinne, bonne journée, fanfancoeur_1

5. princesse93  le 22-01-2015 à 12:03:03  (site)

bonjour ma belle
certains mots ont le don de détruire la personne qui les reçoit j'en connait quelque chose mais pour moi je ne répond jamais à ce genre de provocation c'est enrichir les paroles de l'autre, je préfère m'éloigner
j'espère que tu vas bien
moi ma peinture est terminée mais bloqué du dos maintenant
je t'embrasse

6. Florentin  le 22-01-2015 à 12:44:33  (site)

Les mots sont la meilleure et la pire des choses. C'est selon. Certains sont assassins, d'autres, et heureusement ils sont les plus nombreux, harmonisent les relations entre les hommes. Florentin

7. misscalimero  le 22-01-2015 à 13:42:50

coucou ma tite flamme!!!
Amoureuse des mots que je suis, j'aime beaucoup ton article!!! merci
bisoooous

 
 
 
posté le 21-01-2015 à 18:49:59

3 mystères mystérieux !

 

 

 

Les rochers mouvants de Racetrack Playa

Une roche mouvante suivie de son tracé

Les rochers mouvants de Racetrack Playa

Célèbre pour ses conditions extrêmes et ses paysages lunaires, le Parc National de la Vallée de la Mort en Californie abrite de nombreuses curiosités géologiques. La plus étrange est observable à la surface de Racetrack Playa, un lac asséché de 7km² : au sud de ce lac, des rochers de tailles différentes se déplacent sans explication, parfois sur des centaines de mètres, en laissant de longs tracés derrière eux. Les rochers s’éboulent d’une colline adjacente, puis commencent leur parcours non pas dans la foulée de leur chute, mais après être arrivés au bord du lac.

Si les études menées depuis la fin des années 40 n’ont pas permis de comprendre le phénomène, elles ont pu poser plusieurs hypothèses : le vent tout d’abord, parfois très violent, qui pousserait les pierres sur la boue sèche. Mais certaines roches pèsent le poids d’un homme, et le vent seul ne pourrait pas les déplacer. La glace ensuite, qui se formerait autour des pierres en hiver, et qui leur permettrait de glisser sur le sol. Mais cette théorie n’explique pas les traces, et les expériences menées dans ce sens n’ont pas été concluantes. Les chercheurs ne comprennent pas non plus pourquoi certains blocs changent brutalement de direction après avoir suivi un chemin parallèle aux pierres voisines. Détail intéressant, comme les déplacements se déroulent sur plusieurs années, et comme l’aridité du lieu empêche d’y rester trop longtemps, personne n’a encore pu voir les rochers bouger. Les forces à l’œuvre restent donc un mystère…


Mémorial aux victimes de l’incident du Col de Dyatlov

Mémorial aux victimes de l'incident du Col de Dyatlov

L’incident du Col de Dyatlov

Dans la nuit du 2 février 1959, 9 randonneurs russes abandonnèrent en urgence le campement qu’ils avaient établi dans les montagnes de L’Oural pour s’enfuir dans la forêt. Leur précipitation était telle qu’ils déchirèrent la toile de leur tente pour en sortir, et malgré une température proche des -20°, ils ne s’habillèrent que partiellement. Environ 8h plus tard, ils étaient tous morts. Le col de montagne ou se déroula l’incident est depuis connu sous le nom de Col de Dyatlov, en référence à Igor Dyatlov, le meneur du groupe. Les 5 premiers corps furent retrouvés dans les bois le 26 février, certains pieds nus et en sous vêtements. Leur mort fut attribuée à l’hypothermie. Mais lorsqu’on retrouva les 4 corps restants 2 mois plus tard, les enquêteurs commencèrent à voir les choses différemment : 3 des victimes avaient succombé à de violentes fractures multiples, et une des femmes, Lyudmila Dubinina, n’avait plus de langue. L’hypothèse d’une agression par des indigènes Mansi, ethnie locale, fut avancée puis rejetée pour diverses raisons : d’abord, il n’y avait pas d’autres traces que celles des randonneurs dans la zone, et pas de signes de lutte. Ensuite, il n’y avait pas de blessures externes, et les chocs reçus, comparables à ceux d’un accident de voiture, était trop importants pour qu’un humain en soit l’auteur.

Les autorités soviétiques finirent par clore l’affaire, en déclarant que les morts avaient été causées par des circonstances inconnues. Le dossier fut classé confidentiel, et les archives ne furent pas ouvertes au public avant les années 90. Suite a l’engouement des medias et d’internet en particulier pour ce cas, de nombreux points furent amplifiés, voire inventés, comme les hauts niveaux de radiation retrouvés sur les corps, ou l’étrange couleur orangée des cadavres, ou encore les lumières vues dans le ciel la nuit de l’incident. Des exagérations qui conduisirent à plusieurs théories fantaisistes. Mais le seul vrai mystère que les familles des victimes veulent résoudre aujourd’hui se passe de détails surnaturels : qu’est ce qui a poussé 9 randonneurs expérimentés à fuir leur camp au beau milieu de la nuit, par -20°, en courant vers une mort quasi certaine ?


Une page de la section "biologique" du Manuscrit de Voynich

Une page de la section "biologique" du Manuscrit de Voynich

Le Manuscrit de Voynich

En 1912, un antiquaire nommé Wilfrid Voynich fait l’acquisition d’un livre ancien auprès des Jésuites de la Villa Mondragone, près de Rome. Ce manuscrit d’aspect médiéval n’est pas daté, et son auteur n’est pas identifié. Ses 234 pages de vélin sont remplies de dessins étranges, et les textes qu’il contient sont écrits dans un alphabet incompréhensible. Le seul élément qui permet de le replacer dans un contexte historique est une lettre attachée à sa couverture, datée de 1666 : Dans cette lettre, Johannes Marcus Marci, alors proviseur de l’Université de Prague, précise que selon lui l’auteur du manuscrit pourrait être Roger Bacon, un moine visionnaire du 13ème siècle, considéré comme une des plus grandes figures scientifiques du moyen-âge, et qui connaissait les méthodes de cryptage.

Soucieux de déchiffrer son mystérieux livre, Voynich en fait parvenir des copies photographiques a de nombreux experts, mais aucun ne parvient à comprendre le langage inconnu qui recouvre les pages du manuscrit. Seuls les dessins permettent d’imaginer un sens, et de diviser le livre en plusieurs parties : ils représentent notamment des plantes bizarres, des diagrammes astronomiques, et des femmes nues nageant dans un étrange réseau de tubes. Depuis un siècle, toutes les hypothèses ont été avancées sur le contenu du manuscrit, ainsi que sur ses origines. On l’a attribué à divers auteurs potentiels, on a suggéré qu’il renfermait des formules alchimiques, et on a même dit qu’il s’agissait d’un monumental canular, composé de lettres imaginaires disposées dans un ordre aléatoire. Cependant, les cryptographes du monde entier continuent d’étudier l’ouvrage énigmatique, convaincus qu’ils parviendront à percer ses secrets. Aujourd’hui, le manuscrit de Voynich est conservé à la bibliothèque Beinecke de l’Université Yale.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Commentaires

 

1. anouchka1945  le 21-01-2015 à 20:20:22  (site)

bonsoir , j'espere que ta journée a été bonne ? pour nous calme avec un temps gris et froid , j'ai trouvé l'image marante , bonne soirée et bon jeudi, bisous anna

2. Florentin  le 21-01-2015 à 20:20:51  (site)

Des mystères comme il en existe ici ou là. Certains hermétiques à tout explication humaine. En tout cas, dans l'état de nos connaissances actuelles. Que faire ? Attendre. Avec humilité. Nous ne comprenons pas tout !

3. Bellevue  le 21-01-2015 à 20:40:23  (site)

J'ai lu les trois articles, celle des pierres mouvantes je connaissais déjà mais les deux autres que de mystères.Il se passe dès fois des choses qui nous dépasse.
Bonne soirée
Bisous
Upload images

4. chrystaledream  le 22-01-2015 à 01:35:02  (site)

Mon petit coucou Corinne♥

J'aime beaucoup lire sur les enigmes de l'histoire
Je connaissais celle de Dyatlov mais pas les 2 autres . Que de mystères, passionnants.
Pourra-t -on un jour les résoudre .

L'hiver s'installe pour quelques jours ,prends bien soin de toi pour ne pas attraper froid.

Je te souhaite une douce journée de jeudi

Bisouxxxx♥

Mon petit smiley pour un happy day !

__§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§
_____§§______________________________________§§
_____§§__§§________§§§§§§§§§§__§§________§§__§§
_____§§__§§________§§______§§__§§________§§__§§
_____§§__§§________§§______§§__§§________§§__§§
_____§§__§§________§§______§§__§§________§§__§§
_____§§__§§________§§______§§__§§________§§__§§
_____§§__§§________§§______§§__§§____________§§
_____§§__§§§§§§§§__§§§§§§§§§§__§§§§§§§§__§§__§§
_____§§______________________________________§§
_____§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§
________________________§§
________________________§§
_______§§§§§§§§_________§§
_____§§§______§§§_______§§
___§§§__________§§§_____§§
_§§§__§§______§§__§§§___§§
§§__________________§§_§§§§
§§__________________§§§____§
§§___§§§§§§§§§§§§___§§§____§
§§____§________§____§§_ §§§§
_§§§___§______§___§§§__
___§§§__§§§§§§__§§§____
_____§§§______§§§______
_______§§§§§§§§________

5. BabymAn  le 22-01-2015 à 04:13:48  (site)

Je cOnnAIs biEn Phoenix pi a cOté le colorado L Utah le nOuveau mExique.. chaud l été, tres frOid la nuit... un pays bizarre les gens aime la cLim dans la vallée de la mort et ce Lieu dont tu parles... ils font meme des cOurses qu s appele Badwater... tellement ils manquent d eau ...
bonne journée bise

6. ninadu44  le 22-01-2015 à 08:21:19  (site)

bonjour Co, j'ai adoré ton article, j'aime les histoires étranges et non résolues, j'ai lu ces 3 là avec grand plaisir, la seconde est celle qui m'interesse le plus, j'irais voir sur le net si je trouve quelquechose, je te souhaite une douce et belle journée et je t'envoie plein de biobisous, Ninasmiley_id176237

7. shantala  le 22-01-2015 à 09:48:21  (site)

Coucou, les petits hommes verts jouent à la pétanque avec les pierres du désert? Oups je rentre chez moi
Gros bisous

8. titeflamme  le 22-01-2015 à 09:50:04  (site)

pourquoi pas ?!Fillette

 
 
 
posté le 21-01-2015 à 11:38:22

Amitié virtuelle

 

 

 

 

  Pensez-vous que l’on puisse réellement développer une amitié profonde sur le net ? Je ne parle pas d’amour mais bien d’amitié. A priori, j’aurai tendance à dire que c’est quelque chose d’impossible, qu’il y a toute une dimension de l’amitié que l’on occulte si l’on ne reste que virtuel. Partager une glace ou des vacances ensemble par exemple, préparer à manger, boire un apéro… et j’en passe.

     Cependant, je me dis aussi que la complicité peut s’avérer plus forte, dans la mesure où l’on découvre d’abord les gens de « l’intérieur » alors que dans la vie, on est d’abord et bien souvent,  attiré par un « physique » et on ne découvre donc pas l’autre de la même façon, puisque certains aspects de la personnalité des gens seront négligés au profit de caractéristiques plus superficielles. Le virtuel évite aussi d’avoir des préjugés sur la personne. On évite les commentaires et les avis « des autres » qui vont inévitablement influencer notre perception et notre rapport avec les gens. On apprend à connaître réellement la personne sans avoir d’aprioris. Il peut donc arriver, lors d’une rencontre qui suit un échange virtuel, qu’on connaisse l’autre plus en profondeur et qu’on n’ait plus la sensation de se retrouver face à un(e) inconnu(e).

     Bien entendu, le tout est de savoir ce que l’on attend de ses amis. Si c’est de pouvoir « papoter », pourquoi pas le virtuel ! En revanche, le contact est important pour renforcé une amitié… il faut se voir pour s’aimer vraiment profondément.

     Une amitié virtuelle est très souvent une amitié qui nait d’un mot, d’une phrase échangée entre deux  internautes. On découvre que de l’autre coté de l’écran, il y a une présence qui nous devient peu à peu indispensable.

     On discute gentiment, de choses et d'autres pour rire des banalités sans avoir des arrières pensées. On peut aider conseiller ça c'est l'amitié La même que la réelle .... Partage écoute disponibilité quand c'est possible, respect .... Tout pareil avec la vue en moins ! Elle est plus éphémère que l'amitié réelle mais certaines peuvent durées plus longtemps.

" tant que le gâteau est entier la maison est toujours pleine de monde mais quand il ne reste plus que les miettes, alors avec une seule main tu peux compter tes vrais amis, car ceux qui restent sont de véritable amis "

     Finalement, je suis tenté de dire que l’amitié est aussi réelle que virtuelle. Il s’agit de personnalités qui se côtoient sans passer par les filtres souvent déformant du physique et des préjugés…Est-ce mieux ou moins bien que le réel? C’est tout simplement différent!

     Cependant, derrière le virtuel, il y a une part d’inconnu qui permet toutes les cachotteries. L’inconvénient d’une « amitié » virtuelle, est que l’on masque nos défauts, ou du moins ceux qui nous paraissent trop gênants, et on idéalise l’autre. Le résultat provoque inévitablement un décalage et un risque de déception…
C’est quelque chose d’impalpable. On ne peut pas connaitre vraiment les gens à fond car ils se cachent derrière l’écran (tout comme moi d’ailleurs). On ne sait pas à qui on a vraiment affaire alors que l’amitié réelle est quelque chose de concret avec un contact. Ainsi, il est possible le manque de contacts physiques (regards, sons de la voix…) crée une impression d’insécurité dans une relation « virtuelle », ce qui peut faire douter de la sincérité de l’autre. Pourtant une relation « réelle » n’est pas exempte de jeux, de tricheries et d’aveuglement.

 

 

 

 

 

 

 


Commentaires

 

1. nyxie  le 21-01-2015 à 11:47:10  (site)

Impossible virtuellement, trop de pièges pour reconnaître la sincérité, enfin c'est mon avis !
Bonne journée. @++

2. colea  le 21-01-2015 à 11:50:55  (site)

Bonjour Titeflamme! une belle réflexion sur l'amitié , virtuelle ou non. Le plus du virtuel c'est qu'il permet de découvrir des gens que dans la vie on n'aurait jamais rencontrés, à cause de la distance géographique , ou, comme tu le dis, des a priori. Un enrichissement et un élargissement du monde de chacun.
Virtuels bisous, et bon mercredi!
Léa

3. banga  le 21-01-2015 à 12:33:06  (site)

Bonjour Titeflamme une très belle réflexion sur l'amitié virtuelle ou pas bon perso je pense que dans le virtuel il y à du bon et du mauvais mai dans le réel parfois les gens sont encore plus hypocrites et savent mieux cacher certaines choses , défaut et autres , dans le virtuel je pense que les gens ont plus tendances à se lâcher lol et on arrive à déceler certaine choses malgré tout que se soit dans le virtuel ou le réel malgré que se soit bien caché parfois ...Ici pas de neige mais fait pas chaud merci pour tes félicitations pour la photos du jour bon après midi bises.

4. calie  le 21-01-2015 à 13:37:26  (site)

Bonjour,
Je suis peut être naïve mais je crois en l'amitié virtuelle. J'ai ici quelques ami(e)s depuis plusieurs années. Je partage leurs joies et leurs peines.
Par exemple Flo, j'avais "adopté" sa mémé et je lui écrivais des cartes. Quand elle est décédée, j'ai eu du chagrin.
Ce qui me contrarie, c'est les gens qui partent sans un mot, sans une explication...alors là je me dis que ce n'était pas sincère.
Bon après-midi
BisesSourire

5. fanfan76  le 21-01-2015 à 14:16:26  (site)

Bonjour chère Corinne, j'ai découvert cette amitié virtuelle, il y a maintenant presque deux ans, il y a des différents degrés d'amitié avec les personnes, je me dis que si un jour, je n' ai plus de nouvelles de certaines d'entre-elles, ce sera très dur pour moi, il y a donc une réelle amitié...
Pour moi elle fait partie maintenant de ma vie, et elle est très importante...
J'adhère complétement avec ce que tu nous dis sur cette amitié, et c'est vrai qu'une relation réelle n'est absolument pas exempt de tricheries, je me demande même si on ne se dévoile pas plus sur le virtuel, il m'est arrivé de me rendre compte, assez souvent des personnes qui ne sont pas vraies...
Je t'embrasse, Corinne, bonne après-midi, fanfancoeur_1

6. misscalimero  le 21-01-2015 à 14:46:38

coucou!!
moi je crois beaucoup en l'amitié virtuelle... Personnellement j'écris plus facilement que je ne parle donc c'est "simple" je me met quasiment à nu . Mais c'est vrai qu'il faut faire attention aux belles paroles...Comme dans la vie quoi.
J'ai fait des "rencontres" virtuelles formidables! Je n'ai jamais été déçue de celles que j'ai rencontré pour de vrai. Peut etre parce que j'avais moins peur puisque je n'avais rien à prouver, ces personnes me connaissent telle que je suis...Et inversement... Moi j'aime ces amis virtuels!!
grooos bisous ma tite flamme

7. belleestlavie  le 21-01-2015 à 16:20:58  (site)

bonjour Titeflamme,
c'est la journée du câlin, je te fais un gros câlin ma belle.
Je fais vite, je ressors.
Bel après-midi.
Je t'embrasse
Cricri

8. Fleurdemot  le 21-01-2015 à 18:26:00  (site)

Bonsoir corinne,moi j'y crois car je la vis,j'ai amitiée née du blog orange c'était en 2006 et depuis ça dure,on s'envoie sms,on s'offre ptit cadeaux,on se suit notre vie,en cas de blues elles sont là et pour les joies aussi,j'en ai rencontré deux et j'espère rencontrer un jour les 4autres en vrai,mais un baume de coeur,bizzz.

9. lapiecardie  le 21-01-2015 à 19:28:59  (site)

je ne te cache pas que le terme amitié virtuelle me dérange en peu, puisque virtuel veut dire ce qui n'a pas d'existence " physique" , je préfère le terme de communauté d'affinités qui nous relient comme un égrégore.... l'amitié a besoin de " corps "pour être vécue , compter sur un ami c'est être présent auprés de lui dans les bons comme dans les mauvais moments, c'est une oreille attentive, un regard, un geste que le virtuel ne peut offrir. Bien sûr il y a l'empathie exprimée au travers des commentaires, mais rien ne remplace le fait qu'un ami te serre dans ses bras pour le meilleur et pour le pire.
on fait de belles rencontres sur me net, certaines sont plus attachantes que d'autres, mais on n'est pas à l'abri non plus comme tu les dis de personnes malintentionnées ou pas sincères, au risque d'être profondément déçus, et cette blessure là elle n'est pas virtuelle.
bises marie

10. Bellevue  le 21-01-2015 à 20:15:11  (site)

L'amitié virtuel reste ce qu'il est sur internet,
Bonne soirée

11. shantala  le 22-01-2015 à 09:52:58  (site)

Coucou, l'amitié virtuelle est réelle. Bien sur rencontrer ses amis (es) est très important, mais pour des gens comme moi, coincés chez eux, c'est primordial d'avoir des contacts et les réseaux sociaux permettent de rencontrer des gens et de pouvoir parler avec eux. Que ferait-on sinon? Et que serait-on?
Gros bisous
Shantala

 
 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article